CNRS - 80 ans plus tard, la rupture du nylon enfin observée - A. Marcellan

Malgré sa forte présence dans notre quotidien, le nylon n’avait jamais fait l’objet de tests de résistance sur une fibre isolée. Des chercheurs du laboratoire Sciences et ingénierie de la matière molle (SIMM, CNRS/ESPCI Paris/Sorbonne Université) et du Centre des matériaux (CDM, CNRS/Mines ParisTech) ont donc mis au point une méthodologie pour l’étudier, basée sur un microscope électronique à balayage. Ces travaux, publiés dans la revue Journal of Polymer Science Part B: Polymer Physics, pourront également servir à examiner toutes autres fibres.

Lire la suite

Top



See also...

Dual Marangoni effects and detection of traces of surfactants

In an article recently published in Soft Matter Journal, we report controlled and tunable Marangoni flows resulting from concentration gradients (...) 

> More...

Internal field 59Co NMR study of cobalt-iron nanoparticles

The catalytic growth of carbon nanotubes by catalytic carbon vapor deposition (CCVD) can be performed on variety of Co, Fe, and Ni catalysts. It (...) 

> More...

 

Practical information

Sciences et Ingénierie de la Matière Molle

Soft Matter Enginering and Science Laboratory - UMR 7615

10 rue Vauquelin
75231 PARIS CEDEX 05
FRANCE

  • Chair : E. Barthel
  • Vice Chairs : J.B. d’Espinose & G. Ducouret
  • Administration : F. Decuq, M.-T. Mendy & M. Hirano-Courcot
  • Communication : A. Hakopian & M. Ciccotti
  • Information Technology : A. Hakopian
  • Safety, Health and Environment Assistant : F. Martin

Getting here